hexagon hexagon-filled home mail search facebook twitter linkedin download wilo-logo2
08/ Wilo

LES THINK-TANKS SERVENT-ILS A QUELQUE CHOSE ?

02/10/2017 | STRATéGIE

Temps de lecture :  2’ 20 ’’

Des experts-comptables aux avocats, en passant par les juristes, presque chaque profession juridique possède son propre cercle de réflexion. Au-delà de l’effet de mode, quel est le pouvoir réel de ces instituts ?

Par Anne-Laure JOUBAIRE

Aux Etats-Unis d’où ils sont originaires, les think-tanks sont de institutions incontournables pour les politiques. En France, 6ème pays au monde en termes de nombre de structures de ce type, ils font face à une défiance du grand public et sont souvent assimilés à des lobbys de par le flou juridique entourant leur statut.

Penchons-nous tout d’abord sur sa définition. Un think-tank est une « organisation de recherche constituée autour d’expertises portant sur les politiques publiques dont la vocation première est de produire et de promouvoir des idées innovantes auprès des décideurs politiques et économiques ». Il en existe quatre types : ceux qui sont orientés par des mouvances politiques comme la Fondation Jean Jaurès et Terra Nova à gauche ou Fondapol à droite, ceux qui sont plus étatiques comme le Centre d’Analyse Stratégique ou universitaires comme le CERI ou l’IFRI et enfin les advocacy tanks, qui se concentrent sur des thèmes spécifiques.

Les experts sont généralement des personnalités issues du public et du privé aux compétences pluridisciplinaires qui s’engagent pour élargir leur réseau et/ou tenter de faire bouger les choses. Au début réservés à des cercles d’initiés, ces cénacles se sont démocratisés et acceptent aujourd’hui des membres de tout horizon.

L’influence des think-tanks se mesure à l’aune des articles rédigés à propos de leurs rapports prospectifs, de leurs conférences mais aussi de l’empreinte de leurs propositions sur les projets de lois. De par leurs expertises, les cercles juridiques sont fréquemment consultés sur ce dernier point.

UN ATOUT POUR LES CABINETS DE SERVICES PROFESSIONNELS

Les cénacles dédiés aux professionnels du droit et des chiffres sont peu nombreux. Certains sont dédiés à une profession, tandis que d’autres préfèrent jouer la carte de l’interprofessionnalité et de thématiques générales.

Parmi ces derniers, le Club des Juristes se distingue par la qualité de ses productions et de ses intervenants. Créé en 2007, ce cercle rassemble des universitaires reconnus, des constitutionnalistes, des avocats pénalistes, des représentants du Conseil d’Etat ou de la Cour de Cassation mais également du monde de l’entreprise. Se revendiquant indépendant et non partisan, il a été l’un des seuls cercles juridiques à être labellisé « Think Tank Transparent » par l’Observatoire européen des think-tanks. Il offre à ses membres une grande visibilité puisqu’un partenariat avec Les Echos, le Huffington Post ou encore La Semaine Juridique leur permet d’écrire des articles pour ces publications. Certains des évènements organisés par le club sont aujourd’hui devenus des institutions incontournables comme le Salon du Livre Juridique, le Prix Debouzy ou encore la Nuit de l’Eloquence.

S’impliquer dans un think-tank peut être judicieux pour plusieurs raisons. Les travaux en commissions et l’échange avec les pairs permettent d’approfondir les connaissances métiers et de découvrir des sujets annexes. Fréquentés par des professionnels de haut niveau, ces cercles permettent de tisser des liens solides et un réseau professionnel de grande qualité.

Par ailleurs, même si une partie du travail effectué au sein des think-tanks consiste à réagir à l’actualité, une autre partie est de penser l’avenir. En ces temps de bouleversements des modes de travail et d’émergence de nouveaux acteurs, il peut être utile d’avoir une longueur d’avance sur les évolutions à venir ainsi que les bonnes pratiques pour pouvoir y résister.

Les Moulins, seul think tank dédié à la profession comptable a compris l’urgence des transformations à mener. Lançé depuis peu, il a déjà publié deux études sur l’ubérisation de la profession ainsi que sur les nouvelles missions des experts-comptables.

Les think-tanks sont donc utiles à condition de bien le choisir, de savoir différencier l’officine politique du véritable centre indépendant et le « think » du do-tank, à même de susciter l’adhésion et de faire bouger les choses.

Pour aller plus loin

Le Club des Juristes n’est pas loin s’en faut le seul cercle de réflexion de qualité et nous avons sélectionné ceux qui seront le plus à même de vous intéresser :

L’Institut Aristoclès est un cercle généraliste de réflexion et de promotion du droit

le Club d’Iéna est un cercle généraliste de réflexion et de promotion du droit

la Fondation pour le Droit Continental entend promouvoir le droit civiliste et mène beaucoup d’actions à l’international

Le Cercle Montesquieu est dédié aux directions juridiques

Droit et Croissance se concentre sur les relations du droit avec le monde des affaires

le Club Droit, Justices et Sécurité travaille en partenariat avec Médiapart à la défense des libertés publiques

Fiducie Philanthropique est un lieu de rencontre d’acteurs de la philantrophie : gestionnaires de patrimoine, notaires, banquiers, avocats

Observatoire européen des think tanks

L’Etat innovant : renforcer les think tanks

Think tanks : l’esprit des lois

La France des Think Tank 2016

Avocats

S’implanter en province : un pari gagnant

Même si les prouesses du digital semblent oblitérer les distances, les clients continuent à désirer des rendez-vous physiques et près de leurs bureaux. Loin d’être obsolète, l’implantation régionale peut...

Partager
Retour au blog
x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience du site  et contribuer à l'amélioration de la plateforme. En cliquant sur "Accepter", vous acceptez notre politique de cookies.

Accepter Refuser