45

consultants et experts

800

Références

4

Continents

« La satisfaction de nos clients est notre engagement ultime  »

Gwénaëlle Henri
Gwénaëlle Henri

« Votre marque commence ici  »

Ilias Meslohi
Ilias Meslohi
EM BG
22:00
jeudi 26 janvier

paris

Europe

22:00
jeudi 26 janvier

casablanca

africa

Blanche BG
Blanche BG Hover
Mirovia BG
Mirovia BG Hover
Welawcare BG
We lawcare BG Hover
Desk
Desk Soon

Middle East Africa

Close Icon
29 Avr. 2021

Cookies : attention aux nouvelles règles !

Cookies : attention aux nouvelles règles !
  • cnil
  • cookies
  • site
  • site web

Depuis le 1er avril, vous risquez d’être sanctionnés par la CNIL si votre site ne respecte pas certaines règles relatives aux cookies, ces traceurs pistant l’activité des utilisateurs sur le site et en dehors.

Temps de lecture : 1’30

Depuis le 1er avril, vous risquez d’être sanctionnés par la CNIL si votre site ne respecte pas certaines règles relatives aux cookies, ces traceurs pistant l’activité des utilisateurs sur le site et en dehors. 

Les nouvelles règles de la CNIL sur la collecte et le traitement des cookies sont entrées en vigueur le 1er avril. Alors qu’une certaine tolérance était exercée depuis l’édiction des règles le 1er octobre 2020, la CNIL peut dès à présent effectuer des contrôles de la conformité des sites et prononcer des sanctions :

– S’ils ne sont pas acceptés explicitement, les cookies seront considérés comme refusés,

– Les sites doivent offrir la possibilité à leurs utilisateurs de refuser ou d’accepter les traceurs tout aussi facilement :

« Le consentement déduit de la poursuite de la navigation, qui a longtemps été toléré par la CNIL (en contradiction d’ailleurs avec les autorités des autres Etats membres), n’est désormais plus admis. Il faut obligatoirement un acte positif clair pour exprimer son consentement. » (Adrien Aulens, associé chez Lighten, Blog Prédictice)

La mesure d’audience reste autorisée et peut être considérée comme faisant partie des traceurs essentiels au fonctionnement du site et devant donc être acceptés de facto par l’utilisateur. Ces traceurs devront « être strictement limités à la seule mesure d’audience sur le site pour le compte exclusif de l’éditeur » ; « servir uniquement à produire des données statistiques anonymes » ; « ne pas permettre le suivi global de la navigation de la personne utilisant différentes applications ou naviguant sur différents sites web » et « ne pas permettre le recoupement des données avec d’autres traitements ou à ce que les données soient transmises à des tiers ». On pourra toujours mesurer la performance des articles ou les pages les plus consultées à condition de choisir avec précaution sa solution de mesure d’audience, celles-ci n’étant pas toutes conformes. 

Cette décision n’impactera donc que modérément les sites des professionnels des services qui sont très peu à payer pour diffuser des publicités ciblées sur les moteurs de recherche… a contrario des sites B to C : une publicité non ciblée leur rapportant 50 % de moins !

Quid des murs de cookies ?


Certains sites, tels AlloCiné, Jeuxvidéo.com, Marmiton ou 750g estimant que leur modèle économique n’est plus viable sans ces cookies, ont mis en place des cookie walls : soit l’utilisateur accepte les cookies, soit il paie 2€ pour les refuser et avoir accès au site. Ces murs avaient été interdits par la CNIL en 2019, décision annulée par le Conseil d’Etat en 2020. La CNIL attend désormais que la situation soit clarifiée au niveau européen.

L’émergence d’une conscience utilisateur

Les utilisateurs sont de plus en plus vigilants quant à l’utilisation et la vente de leurs données mais « sont heureux de recevoir des publicités et offres de produits qui correspondent réellement à leurs besoins – ils ne veulent pas juste que leurs données soient collectées de manière opaque et vendues au plus offrant. Ils veulent contrôler le type d’informations qu’ils partagent et avec qui ils le font » (Harvard Business Review)

Les marques sont en train d’évoluer vers le zero-party data, soit une « information qui est partagée de manière intentionnelle et proactive par les consommateurs individuels. Ainsi certaines marques utilisent des sondages, des quizz, des questionnaires, des concours pour collecter des informations très ciblées sur les intérêts des utilisateurs » (Ibid)

Le temps de la collecte illimitée et incontrôlée de données est terminé et ceux qui sauront rassurer les utilisateurs sur ce point gagneront sans doute au change.